Archives de Tag: Sen

Rationalité et théorie de l’utilité espérée

Le concept de rationalité en économie a toujours eu un statut ambigu. La rationalité peut ainsi s’entendre comme un concept descriptif, l’énoncé « X est rationnel » étant alors un jugement de fait ; ou alors peut s’entendre comme un concept prescriptif, la rationalité définissant alors un certain de nombre de propriétés auquel un comportement doit se conformer. En économie, la rationalité est plus particulièrement associée à la théorie de l’utilité ordinale, et pour les décisions en situation de risque et d’incertitude, à la théorie de l’utilité espérée (TUE). Telle que formalisée par von Neumann et Morgenstern ainsi que par Leonard Savage (il existe d’autres formalisations qui ne reposent pas sur le même ensemble d’axiomes), la TUE repose sur cinq axiomes : la réflexivité, la complétude, la transitivité, la continuité, l’indépendance. Les trois premiers axiomes permettent de s’assurer que l’ensemble de préférences associé à un agent forme un ordre. L’axiome de continuité est une condition technique qui permet de représenter cet ordre de préférences par une fonction d’utilité. Enfin, l’axiome d’indépendance (parfois appelé « sure-thing principle » à la suite de Savage) est une propriété fondamentale qui garantie que l’on peut représenter les préférences de l’agent par une fonction d’utilité correspondant à la somme pondérée des utilités associées à chaque état du monde. C’est cet axiome en particulier qui va m’intéresser dans ce billet. Lire la suite

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Non classé

Nouveau working paper : « Sen on Rationality, Commitment and Preferences »

Pour ceux qui sont intéressés, vous trouverez ci-dessous un document de travail que j’ai récemment achevé abordant la critique développée par Amartya Sen à l’encontre de la théorie des préférences révélées. C’est une version très largement remaniée d’un ancien working paper qui intégrait en plus une discussion concernant la formation des préférences collectives (et qui fera l’objet, un jour, d’un autre working paper). Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus !

« Sen on Rationality, Commitment and Preferences« 

 

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Peut-on avoir des raisons d’agir contradictoires et être « rationnel » ?

Est-il incohérent/irrationnel/irraisonnable de défendre simultanément des points de vue partiellement incompatibles ou de faire des choix aux effets partiellement contradictoires ? Par exemple, un individu « rationnel » peut-il simultanément militer pour la suppression de l’agrégation du supérieur en économie et passer par ailleurs cette même agrégation ? Ou, dans un registre proche, est-il « irrationnel » de condamner le système de publication et d’évaluation des travaux académiques, tout en participant en même temps à ce système en soumettant ses propres productions scientifiques à des revues ou en acceptant de rapporter les travaux de ses pairs pour le compte de ses mêmes revues ? Lire la suite

13 Commentaires

Classé dans Non classé

Impartialité, éthique et représentation des choix sociaux

Parmi les commentaires et critiques développés à l’encontre de « l’utilitarisme de préférence » élaboré par John Harsanyi (voir ici et ), celle d’Amartya Sen est particulièrement digne d’intérêt. La critique de Sen consiste en substance à soutenir que l’utilitarisme d’Harsanyi (tel qu’il se matérialise dans son théorème d’agrégation et son théorème de l’observateur impartial) n’est en réalité pas utilitariste et, en fait, qu’il n’a rien d’une doctrine éthique. Selon Sen, les deux théorèmes d’Harsanyi ne démontrent pas des propositions de nature éthique, mais proposent « seulement » des méthodes formelles de représentation et d’agrégation des préférences individuelles. Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé