Théorie de l’utilité espérée et incomplétude

Il y a quelques semaines, j’avais présenté l’intéressant argument de Larry Temkin concernant l’impossibilité d’intégrer une hypothèse d’incomplétude des préférences dans la théorie de l’utilité espérée. Comme l’avaient fait remarquer certains commentateurs, l’argument de Temkin ne semblait pas définitif mais je n’arrivais pas vraiment à formuler une objection. C’est chose faite dans ce court papier :

« Expected Utility and Incompleteness: A Rejoinder to Temkin« 

Comme d’habitude, les commentaires sont les bienvenus.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s