Economie (complexe) des vampires

Les vampires sont certes moins à la mode que les zombies, mais c’est une « espèce » qui n’en reste pas moins fascinante. D’où l’intérêt (?) de construire un agent-based model pour étudier les interactions entre une population de vampires et une population d’humains comme l’a fait l’économiste Dan Farhat dans un récent working paper. Le papier a moins l’intérêt de montrer les apports mais aussi les limites des modèles à agents multiples.

2 Commentaires

Classé dans Non classé

2 réponses à “Economie (complexe) des vampires

  1. Pingback: Economie (complexe) des vampires | Philosophie en France | Scoop.it

  2. Pingback: Economie (complexe) des vampires | Exercices de la philosophie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s