Blogs et hétérodoxie

C.H.

Pour ce premier billet de 2012, je vais commencer par souhaiter une bonne année à tous les lecteurs. Pour repartir du bon pied, je recommande cet intéressant article de The Economist sur la manière dont les blogs ont permis à plusieurs points de vue « hétérodoxes » sur la crise économique d’obtenir une réelle audience. Notons que cela n’est pas vraiment un fait nouveau aux Etats-Unis où les blogs notamment d’orientation plutôt « autrichienne » sont présents en nombre et ont une visibilité bien supérieure au poids académique de leurs auteurs et de leurs idées. Au risque de me répéter et d’enfoncer une porte ouverte, il est remarquable de constater la différence de « culture » entre la France et les Etats-Unis : non seulement la taille mais surtout l’influence de la blogosphère économique française reste limitée, mais il est surtout intéressant de constater que les économistes hétérodoxes français ont peu (ou pas) profité de ce nouveau média, contrairement à leurs collègues américains. Il y a bien sûr quelques exceptions (voir les blogs d’Alternatives économiques par exemple) mais on ne peut pas dire qu’elles aient un poids notable sur le débat public économique en France. Le fait est d’ailleurs qu’aucun blog économique français n’a de poids réel (et celui des blogs américains est probablement surestimé d’ailleurs), ce qui me fait dire que les économistes hétérodoxes français ne font que suivre la tendance générale : bloguer n’est pas perçu comme une activité « rentable » au sens académique du terme et cette croyance est d’une certaine manière largement auto-réalisatrice.

Advertisements

3 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

3 réponses à “Blogs et hétérodoxie

  1. Adrien

    Bonne année à vous également!

    Si cette dernière croyance est auto-réalisatrice, il y a cependant des instances dirigeantes qui forment les points généraux d’évaluations de la recherche. S’ils s’alignent certes sur des critères désormais mondiaux (Article seul, à plusieurs, avec comité de lecture ou non, article de conférence, livre, organisations de coloc, gestion de laboratoire), il suffirait qu’un membre du CoNRS fasse émerger l’idée d’une valorisation par blog pour que les choses changent. En tout cas je suis assez naïf pour le croire.
    Je sais aussi que des universités étrangères peuvent recruter plus aisément sur ce critère là, et qu’il y a encore des différences entre les pays (pas seulement France Vs Monde).

  2. C.H.

    Il est clair que l’hystérie bibliométrique ambiante (en économie en tout cas) n’est pas de nature à inciter à consacrer du temps à un blog. Malheureusement, je ne crois pas à une prochaine valorisation des blogs (ou de quelconque autre activité « extra-académique »), étant donné que l’AERES (pour ce qui concerne l’économie) ne comptabilise déjà pas les ouvrages comme production scientifique…

  3. Gu Si Fang

    Bonne année et bon blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s