Acemoglu sur l’évolution de la coopération

C.H.

Daron Acemoglu (qui décidemment est capable d’écrire sur à peu près n’importe quoi) propose un intéressant article sur l’évolution de la coopération. Extraits :

We develop a theoretical framework in which social norms shape inferences about past behaviour and also regulate expectations of future behaviour. These inferences and expectations are particularly relevant since individuals only have imperfect information about the behaviours of others. Social norms determine how individuals interpret their imperfect information, and also imply that others in the future will interpret their own imperfect information in a similar manner, thus ensuring some degree of coordination. This coordination is not necessarily all good, however, since it can be on actions such as lack of trust or corruption that fail to exploit gains from cooperation within society.

We examine settings in which individuals interact with others from both older and younger generations. An individual’s behaviour is determined by what they infer about past behaviour on the basis of their imperfect information and what they expect future behaviour to be. Thus, history – in the form of a shared common interpretation of past behaviours – plays a central role in anchoring these expectations and shaping social norms. A particularly important form of history in our analysis is the past actions of « prominent » agents who have greater visibility (for example because of their social station or status). Their actions matter for two distinct but related reasons. First, the actions of prominent agents, impact the payoffs of the other agents who directly interact with them. Second, and more importantly, because prominent agents are commonly observed, they help coordinate expectations in society. For example, following a dishonest or corrupt behaviour by a prominent agent, even future generations who are not directly affected by this behaviour become more likely to act similarly for two reasons; first, because they will be interacting with others who were directly affected by the prominent agent’s behaviour and who were thus more likely to have followed suit; and second, because they will realise that others in the future will interpret their own imperfect information in light of this type of behaviour. The actions of prominent agents may thus have a contagious effect on the rest of society.

Le papier académique sur lequel cet article est basé peut être trouvé ici. L’innovation majeure ici consiste à introduire le rôle d’agents « proéminents » qui servent en quelque sorte de modèles dans l’évolution des normes sociales. Le papier met également en avant l’importance de l’histoire ; cet article d’Argenziano et de Gilboa développe un point similaire en considérant que l’histoire permet aux agent de former des anticipations. L’imperfection de l’information joue un rôle important dans le modèle d’Acemoglu et Jackson. Sur ce plan, Cristina Bicchieri propose dans cet ouvrage une intéressante analyse en termes de cascades informationnelles (j’avais utilisé une forme basique de son cadre d’analyse ici). Sur l’évolution des normes sociales et de la coopération, un dernier facteur à prendre en compte est la possibilité d’une sélection de groupe au niveau culturel. C’est un argument avancé par Ken Binmore dans son étude sur l’évolution du contrat social et j’ai pour projet dans un avenir proche de creuser un peu plus cette dernière possibilité.

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

2 réponses à “Acemoglu sur l’évolution de la coopération

  1. elvin

    Je ne comprends pas cette exigence d’unanimité ni même de « compréhension commune », qui n’a en tous cas rien à voir avec la question du « pouvoir causal » d’une règle. Il suffit qu’un individu utilise une règle pour choisir son comportement pour que cette règle ait un effet ; un autre individu peut utiliser une autre règle, et elle aura aussi un effet.

    Savoir si cet effet peut être qualifié de « pouvoir causal » est une question différente. Je pense que pour ne pas risquer de dire n’importe quoi, on devrait ne parler de « causalité » qu’à propos d’évènements datés et consécutifs. L’ovulation d’une poule est la cause de la ponte d’un œuf, et la ponte d’un œuf est la cause de la naissance d’une autre poule, mais se demander si la poule est la cause de l’œuf ou si c’est l’œuf qui est la cause de la poule est totalement vide de sens. Autrement dit un évènement A peut être (ou non) la cause d’un évènement B postérieur, mais à strictement parler une règle ne peut pas être la cause d’un comportement. Et

    De plus, seules les règles qu’un individu a adoptées peuvent être « cause » de son comportement. L’existence « in abstracto » d’une règle n’a pas en soi de pouvoir causal tant que certains individus ne l’on pas adoptée. L’évènement qui peut être qualifié de cause serait alors l’adoption de cette règle par l’individu.

    Si on passe au niveau social, la réalité est qu’il peut exister n règles Ri: prescrivant le comportement Ci quand E se produit. A tout instant, Ni personnes suivent la règle Ri et adoptent le comportement Ci. Chacun peut observer les résultats de ces comportements pour lui-même, pour les autres et pour la société dans son ensemble, et décider de rester fidèle à la même règle, d’en adopter une autre et/ou de faire de la propagande pour une règle existante ou nouvelle. Parler d’unanimité nous fait passer de la réalité au rêve.

  2. MacroPED

    On dirait la théorie des avantages comparatifs ne s’applique à Daron Acemonglu. Il est meilleur partout, il suffit juste qu’il ponde une réflexion pour en être fixé. Il es toujours pertinent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s