Ce que la biologie et l’économie ont en commun… ou pas

C.H.

Pour ceux qui s’intéressent aux relations interdisciplinaires entre l’économie et la biologie et surtout à la manière dont la modélisation est utilisée dans ces deux disciplines, je conseille ce récent article (working paper ici) de Till Grüne-Yanoff au sujet des modèles de jeux évolutionnaires. L’auteur propose une histoire en deux temps : tout d’abord, comment les biologistes ont construit la théorie des jeux évolutionnaires en important des concepts de la théorie des jeux classiques ; ensuite, comment les économistes ont à leur tour, à partir des années 80, importés la théorie des jeux évolutionnaire dans leur discipline.

Grüne-Yanoff met en avant deux choses intéressantes : d’une part, tandis que les biologistes ont pris de très grandes libertés avec la théorie des jeux lorsqu’ils l’ont importé dans leur discipline (par exemple, en inventant de nouveaux concepts de solution), les économistes ont eu tendance quant à eux à reprendre de manière très stricte l’appareillage mathématique développé par les biologistes, souvent pour l’appliquer sans discernement à des problèmes socioéconomiques. La principale raison est que les économistes ont trouvé dans la théorie des jeux évolutionnaire un moyen de réinterpréter et de justifier le concept d’équilibre de Nash (notamment parce que tout les points stables dans à peu près n’importe quel type de dynamique sont des équilibres de Nash) sans recourir à des hypothèses épistémiques invraisemblables. Il est intéressant de se demander quels présupposés ontologiques un tel transfert nécessite. D’autre part, l’auteur montre que biologistes et économistes n’ont pas utilisé les mêmes modèles pour la même chose : chez les biologistes, l’usage des modèles évolutionnaires se fait toujours en référence à des problèmes empiriques bien identifié ; chez les économistes, leur utilisation se fait essentiellement dans une optique théorique et axiomatique (prouver des théorèmes).

Sur des thèmes similaires on peut lire cet article de Robert Sugden ou encore ce papier de moi-même (qui est toujours en cours de soumission).  

Poster un commentaire

Classé dans Trouvé ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s