Un code éthique pour les économistes ?

C.H.

Sur le blog Free Exchange, l’économiste George DeMartino défend l’instauration d’un code éthique pour les économistes :

« The case for professional economic ethics is simple. Economists affect the lives of others, often substantially—that is the crux of the matter. Not just one person at a time, as is the case in medical practice; and not just a few people who consent to the economists’ influence—say, those who purchase economic consulting services. No, economists affect the life chances of countless people across the globe, not least through their impact on economic policy. Perhaps it is the enormity of that impact that makes it difficult for economists to wrap their minds around their ethical obligations.

Economists’ influence comes to them by virtue of their intellectual monopoly over a subject matter that is vital to social welfare; and by virtue of their positions in the public, private and multilateral sectors that sometimes give economists institutional power. Moreover, economic interventions typically harm some while benefitting others, and the losers are rarely fully compensated. Finally, economists do their work in a context of epistemic insufficiency: they just can’t control and don’t know what will be the full impact of the interventions that they recommend. Think of economic restructuring in Russia, for instance, or financial deregulation in the U.S. This implies that economic interventions can generate all sorts of unforeseeable consequences. Some of those consequences may be terribly damaging, especially to those in the economy least able to bear them ».

L’idée que les économistes peuvent avoir une influence sur la société et donc sur la vie des individus me parait difficile à rejeter, mais elle n’est pas propre au cas de la science économique : la science dans son ensemble est partie intégrante de la société et l’influence par conséquent. De ce point de vue, il me semble qu’une distinction entre économistes ayant une position de chercheur dans une université (ou une autre institution de recherche) et économistes ayant une position dans une organisation ayant pour fonction de mettre en oeuvre (ou de conseiller) des politiques publiques doit être faite. Dans le premier cas, je ne vois pas pourquoi ce « code éthique » serait différent de celui qui doit s’appliquer pour tous les scientifiques. Si on considère qu’un code éthique doit s’appliquer de manière spécifique à l’économie, c’est peut être que la place de cette discipline dans la société est proéminente et c’est peut être de là que vient le problème. Pour ce qui est du second cas, la question d’un code éthique se pose mais on peut penser que ce code doit plutôt être propre aux organistions qui emploient les économistes.

A ma connaissance, les codes éthiques ou déontologiques n’existent à l’heure actuelle que pour les praticiens. Dès lors où des économistes ont une fonction proche, l’idée est intéressante. Pour ce qui est de la recherche économique, je suis beaucoup plus sceptique.

Edit : A lire également l’avis de Tyler Cowen sur la même question. Il note qu’un tel code aurait surtout du sens pour les économistes employés par les gouvernements :  « I favor such codes, but I’m not sure they will help much. First, most economic research doesn’t matter in the first place. Second, the research which does matter very often is distorted anyway. It is pulled out of context, exaggerated, presented by intermediaries and political entrepreneurs without qualification, and so on. That’s the real problem. In this context I’m not sure that a conflict of interest statement is going to push people closer toward truth; the process wasn’t accurate or finely honed in the first place. What is published is already so much more scientific than the policy process itself. Improving the former inputs with an ethics code seems like pushing on the less important lever and to some extent it is a very weak substitute for the almost complete lack of an ethics code in politics itself. Third, a lot of the problem is economists in government –advising — rather than what is published in economics journals ».

Poster un commentaire

Classé dans Trouvé ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s