Faites vos jeux

C.H.

On commence à voir apparaître les premières prédictions concernant le ou les futurs lauréats du (vrai-faux) prix Nobel d’économie 2010. Une fois n’est pas coutume, je vais me prêter au jeu. En ce qui me concerne, eu égard aux débats des deux dernières années autour de la crise financière, je vois bien un prix orienté « behavioral economics » avec le trio Ernst Fehr, Mathew Rabin et Richard Thaler. Fehr est un peu la grosse côte mais ses travaux expérimentaux sur la réciprocité et l’altruisme sont très intéressants et importants (et aussi très débattus). Thaler assurerait la reconnaissance médiatique dans la mesure où il intervient régulièrement dans les grands médias. Rabin est, sur un plan strictement scientifique,certainement celui qui le mérite le plus des trois. Il est l’auteur de nombreuses contributions théoriques sur les comportements de réciprocité dans le cadre d’interactions stratégiques. Il est notamment à l’origine de l’ important modèle d’équité qui porte son nom et qui a été depuis très largement développé.

Si ce trio n’était pas le bon, je verrais bien alors mes favoris de l’an passé,  Oliver Hart et Bengt Holmstrom, qui ont largement contribué à l’économie des contrats et à l’économie des organisations.

Le suspens sera levé 11 octobre. D’ici là, n’hésiter pas à faire vos pronostics dans les commentaires !

Advertisements

5 Commentaires

Classé dans Divers

5 réponses à “Faites vos jeux

  1. Nan, pas Holsmtrom et Hart. Dans l’absolu, bien sur, mais pas juste apres le prix 2009. Et quand ils l’auront, avec Tirole si possible.

    Fehr et Rabin, certes, mais Thaler ??? OK, il est sympa a lire, mais il n’a pas grand chose de scientifique a son nom. Je ne sais si Fehr (et Schmidt) ont raison, mais dieu que leurs travaux sont interessants !

    Et pourquoi pas un prix en econometrie ? Il y a des candidats: Hansen, Phillips, Sims (en quelque sorte), et d’autres

  2. MacroPED

    Comme elessar, à Hart-Holsmtrom, il faut mettre Tirole, sinon il ne l’aura plus alors. Or ne pas l’avoir, quand il s’agit de lui, c’est un péché…

    pourquoi pas on remercierai pas un trio, mais un trio + 1 : Romer-Barro-Aghion-Howitt, bien sûr pour la croissance.

    dans le lien que CH a mis en évidence, on parle de Alessina, je le vois tr-s souvent associé à Rodrik pour l’économie du politique. on parle aussi de Kevin Murphy pour son impérialisme, alors dans cas là pourquoi on l’associerai pas Steven Levitt. Or, ce dernier est encore jeune…

  3. Elessar

    Levitt est considere comme un cretin par les gens serieux.

    La croissance ? Quelle croissance ? 🙂 Serieusement, pourquoi pas pour Aghion-Howitt (et Romer, mais pas Barro) , mais leurs theories sont totalement inapplicables IRL. Agenda de Lisbonne, anyone ?

    Sinon, en IO empirique, y’a qui ? Ou est-ce que les empiriques ne gagnent jamais ?

  4. C.H.

    @Elessar: C’est vrai que le ticket Holmstrom/Hart parait peu crédible étant donné le prix de 2009. Concernant Thaler, je vous trouve un peu sévère même si je suis d’accord que des trois, il est clairement celui dont les travaux académiques ont eu le moins de portée. Mais 1) il est souvent cité parmi les prétendants sérieux et 2) son nom est relativement connu du grand public, deux facteurs qui me font penser qu’un prix récompensant l’économie comportementale l’incluerait nécessairement.

  5. MacroPED

    @Elessar : il me semble que le prix n’est pas là pour récompenser les travaux qui sont d’application dans le monde extérieur du monde scientifique. Et puis, dire que leurs théories ne sont pas appliquées, je ne crois que cette affirmation soit vraie… Quand vous posez quelle théorie? C’est de la mauvaise foi par rapport à ces sommités, ou quoi car je comprends rien. Naturellement « pour avoir renouvelé la théorie de la croissance tant du niveau théorique qu’empirique ». Je suggère même au comité Nobel cette phrase…

    Levitt, comme un crétin… Je vous concède ceci : http://quedisentleseconomistes.blogspot.com/2009/08/freakonomics-un-chapitre-mettre-la.html . Mais pas ce qualificatif ! Il passe pour un des économistes les plus intelligents à en croire Kevin Murphy. Il a l’intuition; n’est-ce pas ce qu’on demande pour faire de la recherche…

    @CH: Thaler passe pour un des pères de la finance comportemental. C’est déjà quelque chose. Ca me rappelle les critiques adressées à Aaron Director. Il n’était pas certes fécond comme de monstres Stiglitz (+ de 600 publications) et autres, mais il est resecté par plusieurs pour avoir été l’iniiateur de l’analyse économique du droit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s