La lecture du début de semaine

C.H.

Très intéressant working paper de l’économiste David Levine sur les relations entre théorie économique et les expérimentations en laboratoire. Spécialiste de théorie des jeux et très bon connaisseur des travaux en économie comportementale, Levine défend une thèse équilibrée : les expérimentations n’ont pas réfuté la théorie mais plutôt soulignées que dans certains cas spécifiques (par exemple, dans le cadre de comparaisons interpersonnelles impliquant l’altruisme ou le ressentiment des individus) la théorie n’était pas en l’état utile. Cependant, l’auteur souligne que ces expérimentations ont surtout permis d’amender la théorie pour la rendre plus pertinente, ou plus exactement pour l’appliquer de manière plus pertinente, par exemple en spécifiant mieux les préférences des individus.   

2 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

2 réponses à “La lecture du début de semaine

  1. « That said, economic theory still needs to be strengthened to deal with
    experimental data: the problem is that in too many applications the theory is correct only
    in the sense that it has little to say about what will happen. »

    J’aime beaucoup …🙂

  2. Thomas

    Moi c’est celle-là que j’aime beaucoup :

    « This is not because economists believe that people are selfish – I doubt you could find a single economist who would assert that – but rather
    because in competitive markets it does not matter whether or not people are selfish
    because they have no opportunity to engage in spiteful or altruistic behavior. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s