Tout est dit

« the economy is a complex system of interacting individuals — and these individuals themselves are complex systems. Neoclassical economics radically oversimplifies both the individuals and the system — and gets a lot of mileage by doing that; I, for one, am not going to banish maximization-and-equilibrium from my toolbox. But the temptation is always to keep on applying these extreme simplifications, even where the evidence clearly shows that they’re wrong. What economists have to do is learn to resist that temptation. But doing so will, inevitably, lead to a much messier, less pretty view« .

C’est de Paul Krugman, revenant sur son très discuté essai publié dans le New York Times.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

4 réponses à “Tout est dit

  1. Moggio

    Pour revenir sur le titre de l’article de Paul Krugman (« How Did Economists Get It So Wrong? »), j’avais retenu cet été dans le courrier des lecteurs de The Economist du 8 août ce courrier en lien, je crois, avec le titre de Krugman et son analyse : « SIR – I was surprised that you did not mention the Austrian school of thought. Economists trained in the Austrian framework recognised early on that the recent boom was induced by rampant credit and money creation rather than sustainable economic growth, and correctly predicted the inevitable bust. Why spend so much time focusing on the economists who got it wrong while ignoring those who got it right? » Sauf erreur, Krugman ne cite pas l’école autrichienne. Mes connaissances en macroéconomie sont très faibles pour me faire une bonne idée de ce que dit ce courrier. Qu’en penseriez-vous, s’il vous plaît ? Merci.

  2. C.H.

    J’ai consacré ces derniers temps plusieurs billets à la macroéconomie autrichienne :

    https://rationalitelimitee.wordpress.com/?s=macro%C3%A9conomie+autrichienne

    Pour résumer mon point de vue, je pense que l’explication autrichienne est séduisante mais qu’il y a une certaine contradiction dans son propos : d’un côté, pour expliquer les fluctuations économiques (« boom and bust »), elle fait l’hypothèse que les entrepreneurs sont *systématiquement* trompés par la politique monétaire ; d’un autre côté, lorsqu’il s’agit de penser les remèdes à la crise, elle défend l’idée qu’il faut laisser opérer un réajustement des prix relatifs en postulant notamment que les agents économiques ne se laisseront pas tromper durablement par les prix nominaux.

    Sur ce dernier point (l’importance de prendre en compte une certaine rigidité dans les prix nominaux pour déterminer les actions à entreprendre pour sortir de la crise), voir par exemple :

    https://rationalitelimitee.wordpress.com/2009/05/08/rigidite-des-salaires-et-demande-effective/#more-1806

    https://rationalitelimitee.wordpress.com/2009/04/28/contre-la-conception-naturaliste-du-marche/

  3. Thomas

    Je viens de lire l’essai de Krugman. Je trouve que c’est un bon exposé mais que les conclusions sont particulièrement plates.

    J’ai lu à de nombreuses reprises sur les blogs que l’économie ne se résumaient pas à la querelle néoclassiques vs Keynésiens. C’est pourtant ce qui ressort du texte de Krugman qui donne l’impression que seules existent la politique monétaire et la politique budgétaire. Je ne connais pas grand chose en macro mais je pensais que chez les spécialistes, les débats étaient autrement plus riches que « relance budgétaire ou pas ? « .

    Le texte me rappelle un peu le « rational fools » de Sen. C’est plein de bonnes intentions mais bon…pas besoin d’être prix Nobel pour écrire le paragraphe que vous citez (essayez de lui appliquer le « not test »).

  4. C.H.

    Pas besoin d’être prix Nobel, certes. Mais rappeler des évidences n’est pas toujours inutile… surtout quand c’est précisément un prix Nobel qui les rappelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s