L’honneur est-il irrationnel ?

Quelque chose me dit que Dan Ariely est en train de concocter une de ses expérimentations dont il a le secret. Vous pouvez lui envoyer un mail pour obtenir des chapitres additionnels de son ouvrage Predictably Irrational paru l’an passé. Le point intéressant, c’est que l’envoi des chapitres est uniquement basé sur la confiance :

« After discussing this idea with HarperCollins, my publisher, we decided to try an honor system for distributing the extra material« .

Le procédé est fondé sur l’idée que les individus ont un certain sens de l’honneur et que par conséquent seuls ceux qui ont acheté l’ouvrage demanderont les chapitres additionnels. Cela me rappelle un peu le modèle d’équité de Matthew Rabin : si vous croyez que l’autre va coopérer alors qu’il est dans son intérêt de ne pas le faire, et que vous pensez que son choix est guidé par un sens de l’équité ou de la justice, alors si vous-même vous possédez un tel sens, vous serez à votre tour conduit à coopérer alors que ce n’est pas matériellement le choix le plus intéressant. La seule différence, c’est que dans le modèle de Rabin l’autre joueur peut observer votre choix et on peut donc s’attendre à ce que votre coopération soit autant dictée par l’anticipation du jugement de l’autre que par votre sens de l’équité intrinsèque. Ici Ariely ne saura pas si avez triché. Alors, vous trichez ou pas ?

2 Commentaires

Classé dans Non classé

2 réponses à “L’honneur est-il irrationnel ?

  1. Pff, Ariely y fait rien que copier Econoclaste…

  2. ldb

    En fait, il y a deux problèmes dans cette histoire qui vise à faire émerger de la coopération, et limiter la triche. Les individus sont motivés à la fois par un sentiment de culpabilité (demander des chapitres alors qu’ils n’ont pas acheté le livre mais l’auteur ne le sait pas) et éventuellement par un sentiment de honte (demander des chapitres alors qu’ils n’ont pas acheté le livre mais l’auteur sait qu’ils n’ont acheté le livre). David Masclet, Charles Noussair avons fait une expérience sur la contribution aux biens publics avec des annonces sur les contributions et une vérification ex post dans un des traitements de l’honnêteté des sujets. Quant il n’y a pas de vérification ex post (seul le sentiment de culpabilité peut motiver la coopération), alors le niveau de contribution ne décolle pas par rapport à un jeu de BP standard. Quant il y a le sentiment de honte (information ex post sur l’écart entre annonce et contribution réelle), alors la coopération est significativement plus importante, mais l’effet semble assez fragile en fait. Donc dans l’expe potentielle de Ariely, il y a culpabilité surtout, donc je crois que cela ne suffira pas à motiver les gens à d’abord acheter le bouquin..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s