Ma question bête (?!) du soir

Via Organizations and Markets, voici l’abstract d’un récent article de l’économiste futur nobélisable Daron Acemoglu :

« This paper studies the conditions under which the scarcity of a factor (in particular, labor) encourages technological progress and technology adoption. In standard endogenous growth models, which feature a strong scale effect, an increase in the supply of labor encourages technological progress. In contrast, the famous Habakkuk hypothesis in economic history claims that technological progress was more rapid in 19th-century United States than in Britain because of labor scarcity in the former country. Similar ideas are often suggested as possible reasons for why high wages might have encouraged rapid adoption of certain technologies in continental Europe over the past several decades, and as a potential reason for why environmental regulations can spur more rapid innovation. I present a general framework for the analysis of these questions. I define technology as strongly labor saving if the aggregate production function of the economy exhibits decreasing differences in the appropriate index of technology, theta, and labor. Conversely, technology is strongly labor complementary if the production function exhibits increasing differences in theta and labor. The main result of the paper shows that labor scarcity will encourage technological advances if technology is strongly labor saving. In contrast, labor scarcity will discourage technological advances if technology is strongly labor complementary. I provide examples of environments in which technology can be strongly labor saving and also show that such a result is not possible in certain canonical macroeconomic models. These results clarify the conditions under which labor scarcity and high wages encourage technological advances and the reason why such results were obtained or conjectured in certain settings, but do not always apply in many models used in the growth literature« .

Hum, le passage en gras, qui est présenté comme le principal résultat du papier, ne serait-il pas purement et simplement une… tautologie ? Il n’est pourtant pas tard, je n’ai pas bu (ni pris d’autres substances pouvant altérer le jugement), est-ce que je suis vraiment à côté de la plaque. Bon, comme je n’arrive pas à accéder à l’article, je ne peux pas aller plus loin. D’ailleurs, si une bonne âme passe par là et qu’elle arrive à mettre la main sur l’article, qu’elle n’hésite pas à me l’envoyer…

7 Commentaires

Classé dans Divers

7 réponses à “Ma question bête (?!) du soir

  1. isaac

    Est-ce que le fond de la chose ne serait pas un bon vieux facteurs de production complémentaires (le second cas) Vs Facteurs substituables (le premier cas)?

  2. J-E

    Ca me semble bien tautologique aussi. Heureusement qu’il ne suffit pas d’être à la mode pour être nobélisable !

  3. Pierre

    Je suis assez d’accord avec vous. Au début, j’imaginais un papier empirique (qui aurait au moins montré que la réalité colle à la théorie – en fonction de la qualité des arguments empiriques, bien sûr), mais 30 pages d’équations pour montrer ça me semblent un peu inutiles.

  4. Et « futur nobélisable », c’est pas une tautologie aussi (ou plus précisément un pléonasme), M. l’Hôpital ?😀

  5. C.H.

    Bien joué Emmeline. Cela dit, si j’étais de mauvaise foi, je pourrais dire que je l’ai fait exprès !

    (remarquez que si on définit « nobélisable » par « individu susceptible de recevoir le prix Nobel dans un avenir proche », alors « futur nobélisable » n’est plus vraiment un pléonasme !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s