Quel est le bon format pour un examen ?

Selon Jeff Ely du blog Cheap Talk, le format idéal d’un examen est celui où les étudiants ont le droit de consulter les ouvrages qui ont servi de support au cours. L’idée est la suivante : si vous organisez un tel examen, les étudiants anticiperont que vous ne poserez pas de questions portant directement sur ce qu’il y a dans les ouvrages. Pour autant, ils ne pourront pas deviner les questions que vous poserez. A l’inverse, dans un examen « normal » (aucun document autorisé), les étudiants consacrent des ressources à essayer de deviner quel sujet peut tomber en fonction de ce qu’il y a dans le cours. Le pire format est celui où l’on autorise uniquement les notes prises sur les ouvrages.

En France, au moins en économie (en droit c’est très différent), il est général rare de trouver l’équivalent d’un cours magistral dans un ou quelques ouvrages et la pratique des listes de lectures obligatoires, universellement adoptée aux Etats-Unis, est très peu pratiquée. Le problème est donc un peu différent. Bon, de toutes façons, encore faudrait-il que les examens aient lieu cette année. En la matière, je crains le pire

4 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

4 réponses à “Quel est le bon format pour un examen ?

  1. Et dans le cas où l’examen porte sur ce qu’il y a directement dans les ouvrages, que les ouvrages sont autorisés et que les étudiants le savent (par un système de transmission de l’information entre promos), quelle est l’efficacité d’un tel examen ?

  2. OS

    Soyez étudiant dans une fac qui n’a pas fait grève y compris en mai 68, vous serez certains d’avoir vos examens en temps et en heure !

    Et aussi une vraie question : en quoi consistent ces « listes de lectures obligatoires  » dont vous parlez ? Enfin quels types de bouquins doivent être lus, des essais, des manuels, un peu des deux ? Sans faire dans le « lisez tous les uns les autres, les livres détiennent la vérité et sont la seule satisfaction intellectuelle au monde » à deux balles c’est vrai que ça peut manquer dans la formation universitaire française de demander aux étudiants de lire des bouquins d’économie. J’aurais pas craché sur quelques lectures obligatoires moi en tout cas…

  3. C.H.

    Aux Etats-Unis, à ma connaissance, la plupart des cours comportent une liste de lectures pour certaines obligatoires et pour d’autres facultatives qui est donnée aux étudiants au début du semestre. Les lectures obligatoires sont indispensables pour les étudiants pour qu’ils puissent suivre et comprendre le cours.

    Un exemple :

    http://www.stanford.edu/~avner/Greif_228_2007/228%20Greif%20Sylabus%20Fall%202007%2020081.pdf

  4. La question , à la base, est, me semble-t-il, de savoir quel est le but d’un examen.
    Les formules classiques sont plutôt orientées dans une optique de « pénalisation », pénalisation d’une absence de connaissances le jour de l’examen (C’est en tous cas comme cela que c’est ressenti par la majorité des élèves et étudiants).
    Une autre approche consisterait à dire qu’un examen doit permettre la « vérification » d’une acquisition, au sens de « compréhension » et non de simple « répétition », de connaissances jugées essentielles relativement à un cours donné.
    Si l’on adopte cette dernière optique, le sujet de l’examen pourrait très bien être annoncé, tel quel ou ou presque, s’il s’agit d’exercices notamment, d’entrée, au tout début du cours ou juste après. Ensuite, à chacun de travailler sur une question connue donc, et de réfléchir à la meilleure façon d’y répondre, à l’aide du cours et de lectures complémentaires. Cela éviterait la déperdition d’énergie que vous évoquez, et le stress inutile qui l’accompagne. Resterait alors à discuter la question de savoir si on autorise ou non des documents et lesquels le jour de l’examen. A priori pourquoi ne pas accepter les documents, vu que dans la vie professionnelle, quel qu’en soit le domaine, rien n’empêche personne de chercher et d’utiliser des documents dès lors que l’on doit résoudre un problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s