Des vertus du changement institutionnel planifié

Comme lecture dominicale, je propose ce papier de Daron Acemoglu, Davide Cantoni, Simon, Johnson et James Robinson. Voici le résumé :

« The French Revolution of 1789 had a momentous impact on neighboring countries. The French Revolutionary armies during the 1790s and later under Napoleon invaded and controlled large parts of Europe. Together with invasion came various radical institutional changes. French invasion removed the legal and economic barriers that had protected the nobility, clergy, guilds, and urban oligarchies and established the principle of equality before the law. The evidence suggests that areas that were occupied by the French and that underwent radical institutional reform experienced more rapid urbanization and economic growth, especially after 1850. There is no evidence of a negative effect of French invasion. Our interpretation is that the Revolution destroyed (the institutional underpinnings of) the power of oligarchies and elites opposed to economic change; combined with the arrival of new economic and industrial opportunities in the second half of the 19th century, this helped pave the way for future economic growth. The evidence does not provide any support for several other views, most notably, that evolved institutions are inherently superior to those ‘designed’; that institutions must be ‘appropriate’ and cannot be ‘transplanted’; and that the civil code and other French institutions have adverse economic effects ».

Les résultats sont très intéressants même si toute extrapolation doit être prudente (comme l’indiquent les auteurs). Comme c’est indiqué dans le résumé, l’apparent succès économique des réformes institutionnelles brutales induites par la révolution française et les campagnes napoléoniennes semblent contredire l’idée que le changement institutionnel planifié et radical produit invariablement de moins bons résultats qu’un changement incrémental et spontané. Les auteurs estiment que, dans le cas présent, l’une des particularités a été que le changement a été de très grande envergure, de telle sorte qu’il a modifié l’ensemble de l’environnement institutionnel des pays touchés, et pas seulement un aspect. Clea dit, il persiste une difficulté : s’il est possible de modifier de manière radicale les institutions formelles (les institutions fondées sur le droit) il est en revanche beaucoup plus délicat de transformer les institutions informelles (les coutumes et les conventions, l’idéologie au sens de North). Or, une des thèse northiennes (voir aussi cet ouvrage), et que l’inefficience du changement institutionnel vient essentiellement de la difficulté à rendre compatible institutions formelles et institutions informelles, dont l’échelle temporelle en terme d’évolution n’est pas la même. 

Une réponse à cela peut être de dire que la distinction entre institution formelles et institutions informelles est de toute façon peu pertinente : toute institution, pour se maintenir, doit être « auto-enforçante », c’est à dire qu’elle doit générer des comportements qui contribuent à la reproduire. Formellement, une règle de droit comme une coutume supposent la même chose pour exister : que les anticipations et les représentations des agents (y compris ceux chargés de mettre en application la règle de droit) convergent de telle sorte qu’ils soient tous incités à respecter l’institution. Cela dit, le résultat d’Acemoglu et al. reste relativement problématique dans une perspective hayekienne.

Sinon, un point que ne permet pas de trancher cette étude est celle de l’efficacité comparée des différentes parties du changement institutionnel massif induit par les invasions françaises. Par exemple, comme le notent les auteurs, il est difficile de savoir si les effets bénéfiques en terme d’industrialisation ou de croissance économique sont essentiellement liés à l’institutionnalisation du code civil ou à la diminution du pouvoir des oligarchies. On sait que la première thèse est controversée (toujours dans une perspective hayékienne), tandis que la seconde va par exemple dans le sens des thèses d’un Mancur Olson.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Trouvé ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s