Globalisation et « big government »

De prime abord, on pourrait penser que la « mondialisation » aurait plutôt tendance à induire une diminution du poids des Etats dans les économies nationales, en raison notamment du développement d’une concurrence fiscale. Dani Rodrik avait suggéré l’inverse en montrant qu’il y avait une corrélation positive entre le degré d’ouverture économique d’un pays et la taille de Etat. Rodrik (voir cet article notamment) explique cette relation par le fait que, plus une économie est ouverte, plus les firmes et les travailleurs au sein de cette économie sont vulnérables aux chocs externes, ce qui accroît la demande pour une protection économique et sociale.

Les économistes Paolo Epifani et Gino Gancia retrouvent la même corrélation mais ont une explication différente : plus le degré d’ouverture d’une économie est grand, plus celui-ci peut reporter le coût de fourniture d’un bien public sur les consommateurs étrangers. Par quel mécanisme ? En améliorant les termes de l’échange : un accroissement des dépenses publiques a un effet d’éviction partiel sur les dépenses privées. L’une des conséquences est la réduction des quantités exportées. Plus l’économie nationale est de grande taille et plus les biens qu’elle produit sont différenciés, plus cette réduction des exportations aura un impact à la hausse sur les prix à l’exportation. Pour les auteurs, cela indique que, plutôt que de favoriser l’efficience économique, la globalisation pourrait au contraire préserver ou favoriser certaines politiques publiques inefficientes. 

Poster un commentaire

Classé dans Trouvé ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s