Max Weber sur les relations entre marché et Etat

En relisant mes fiches de lectures avant d’entamer la rédaction d’un chapitre de thèse (plus que trois !), je tombe sur ces citations de Max Weber dans Economie et société, tome 2, au sujet de la relation entre économie de marché et Etat (respectivement pp. 48 et 49 de l’édition poche chez Plon) :

« Du point de vue « théorique », l’Etat n’est donc jamais nécessaire à l’économie. D’un autre côté toutefois, il n’est pas douteux qu’un ordre économique, spécialement s’il est de type moderne, ne saurait être réalisé sans un ordre juridique répondant à des exigences tout à fait précises, tel que seul peut l’être un ordre « étatique » »

(…)

« Or l’intensité des échanges modernes exige un droit fonctionnant d’une manière prompte et sûre, c’est-à-dire garanti par la plus forte puissance de contrainte possible, et c’est ainsi que l’économie moderne, par son caractère propre, a contribué plus que toute autre chose à détruire les autres groupements sociaux qui étaient porteurs de droit et donc d’une garantie de droit. Tel a été le résultat du développement du marché » (je souligne).

On connaissait la thèse « il ne peut pas y avoir de marché sans Etat ». Mais c’est plus que ça : le marché a donné naissance à l’Etat. A méditer.

6 Commentaires

Classé dans Non classé

6 réponses à “Max Weber sur les relations entre marché et Etat

  1. C’est Hayek qui va être content : L’Etat comme « Résultat de l’action des hommes et non de leurs desseins », c’est très fort. Merci Max !!! Et merci à vous.

  2. elvin

    Il me semble bien que le marché au sens moderne a d’abord été international, et s’est donc plutôt développé CONTRE les Etats. En tous cas, l’ordre juridique qu’il s’est (spontanément) donné ne doit rien à l’intervention des Etats.

    La thèse libérale n’est pas que le marché peut ou doit se passer de règles, mais que ces règles doivent être celles que les acteurs se donnent, et que l’Etat n’a pas à imposer les siennes. Et l’Histoire montre que ça a très bien marché comme ça pendant des siècles.

    De même, les règles de fonctionnement des marchés aux bestiaux ou des marchés des diamants obéissent à des règles très strictes que les acteurs se sont données eux-mêmes et qu’ils font respecter eux-mêmes sans que les représentants de l’Etat interviennent à aucun moment.

    Au total, et malgré toute l’estime que j’ai pour Max Weber, sa thèse me semble particulièrement fragile.

  3. MacroPED

    Hautement discutable…

  4. hétérodoxe

    Excusez moi d’être indiscrte, mais quel est le sujet de votre thèse?
    Vous parlez de Veblen…weber…Hayek tout ca à l’air vraiment génial!
    la publierai vous?

  5. elvin

    oui, moi aussi ça m’intéresse

  6. MacroPED

    Moi, aussi…Vous abordez largement le problème institutionnel, aussi Darwin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s