La pensée du jour

Elle est de Martin Wolf : « There are respectable ways to be an economist (build rigorous models based on a belief in efficient markets) and there are unrespectable ways (rely on insights from the thought of Charles Darwin). Being respectable makes one a high-status economist who might win a Nobel Prize. Being unrespectable makes one an outcast. The incentives are clear – as is the outcome« .

(HT Alexandre Delaigue)

J’apprend donc que je suis à ranger dans la catégorie des économistes non respectables puisque le rapport entre économie et évolutionnisme darwinien est une question centrale dans ma thèse. Plus sérieusement, Wolf a terriblement raison – malheureusement. Il suffit de voir comment certains économistes ont été traité pour avoir osé évoquer les risques liées à la titrisation et aux incitations perverses dans le secteur bancaire pour comprendre qu’il est rarement bon d’être dissident. Sans jouer l’hétérodoxe paranoïaque persuadé que tout le monde académique s’est ligué contre lui pour l’empêcher de faire carrière, il est clair qu’il existe une réelle incitation au conservatisme et au conformisme en matière scientifique. « Individuals respond to incentives » ont coutume de dire les économistes. Les scientifiques étant des homoeconomicus comme les autres, cela doit également être vrai les concernant. Ou comment redécouvrir la « science normale » de Thomas Kuhn.

Ce qui est ironique dans cette histoire c’est que si les thèses darwiniennes nous enseignent quelque chose, c’est que la survie d’une population dépend de sa capacité d’adaptation. Et pour s’adapter, rien de mieux que la diversité et la pluralité. La science normale est l’ennemie de la diversité, le temple de la standardisation. Vous ne voulez pas passer à côté d’une bonne théorie ou d’une bonne idée ? Eh bien il faut les laisser se développer – et leur donner les moyens pour cela. Mais, en matière scientifique, les choses n’ont jamais fonctionné ainsi. Comme dans les autres sphères de la société, la recherche du pouvoir et les a priori, poussent à la reproduction. C’est comme ça et on y peut probablement rien… à part peut être souligner les dégâts que ce fonctionnement occasionne parfois.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

2 réponses à “La pensée du jour

  1. alexandre

    Il me semble que c’est aller un peu vite en besogne que de dire que croire en l’efficience des marches est la seule facon d’etre « respectable ». Il me semble qu’un tres grand nombre de papiers « mainstream » de ces trente dernieres annees cherchent justement a evaluer dans quelle mesure cette approximation est satisfaisante. Le prix Nobel decerne l’an dernier a Myerson Hurwizc et Maskin pour leurs contributions en mechanism design montre bien l’importance accordee au probleme du fonctionnement des marches. Concernant la finance, le domaine de la microstructure cherche a evaluer (entre autres) l’efficacite relative de differentes formes d’organisation des marches.
    Cette critique revele plutot l’ignorance de son auteur concernant les avancees de la recherche en economie.

  2. C.H.

    Je crois que vous prenez les propos de Martin Wolf un peu trop au pied de la lettre. Mais du reste, les faits sont là : des économistes comme Rajan qui, en 2005, avertissaient sur les problèmes d’incitations concernant les banques, ont eu à faire face à un mur de suffisance et de condescendance. De plus, il me semble qu’il faut soigneusement distinguer l’état d’avancement de la recherche théorique de pointe et l’usage qui en est fait dans le débat public. C’est flagrant en macroéconomie : on a aujourd’hui des modèles ultra sophistiqués d’équilibre général à dynamique stochastique et, pourtant, dès qu’il est question de macro, les macroéconomistes nous ressortent le modèle quasi-offre/quasi-demande voire même ISLM. Les mauvais esprits diront que c’est parce que les DSGE ne servent à rien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s