La phrase du jour

Elle est d’Arnold Kling, dont je trouve les divers billets sur la crise financière vraiment éclairants :

« If you see a financial innovation taking off like crazy, there is a good chance that it is being used to exploit a regulatory anomaly« .

Obvious comme ils disent en anglais. Comme aucun régulateur omniscient ne peut anticiper par avance les failles des diverses réglementations qui sont découvertes progressivement par les processus de marché, la réglementation « parfaite » est impossible à élaborer. Il faut donc s’attendre à ce qu’il y est corrélation entre complexification de la réglementation financière et complexification des activités financières. Empiriquement ce lien semble établit. Que penser alors du communiqué du G20 ? Pas grand chose car il s’arrête à des déclarations d’intentions qui n’engagent pas à grand chose. Mais, je ne sais pas pourquoi, je sens que les produits financiers vont encore se complexifier dans l’avenir…

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Divers

4 réponses à “La phrase du jour

  1. isaac

    ne pourrait on pas dire la même chose concernant l’analyse économique en générale… je suis étudiant en économie, j’étais ce soir avec une « non-économiste » qui m’a prouvée que finalement les concept que j’utilisais ne servaient qu’à masquer ma propre ignorance vis-à-vis de la complexité de la situation actuelle…

  2. J’écoutai Michel sur public Sénat expliquant que depuis 1980 le livre regroupant les lois était passé de 320g à 3kg…

    Le pire est que le législateur lui se croit lui omniscient (surtout le français) et va donc bille en tête demander au G20 une uniformisation mondiale des règles, comme ça, lorsque lorsque les prochaines faiblesses conjuguée de la législation dèresponsabilisante de la politique monétaire interventionniste et de quelques autres facteurs aujourd’hui inconnus donneront lieu au prochain crack, voilà qui risque bien de concerner les 20 et non plus un seul pays.

    Si cette annerie passe on est sur de ne jamais pouvoir corriger les erreurs législatives par comparaison des réglementations.

    On vit dans un monde merveilleux.

  3. C’est intéressant cette évaluation du contenu d’un livre à son poids. Ca évite de le lire. C’est appréciable quand il est rédigé avec un style hautement indigeste ! 😀

    A 3 Kg ça donne probablement plus de travail aux comptables et personnel juridique. A 320g, il faut que ça soit particulièrement bien rédigé et résumé.

    Attention les systèmes fédéraux comme l’UE ou les USA ou le Canada ont une couche supplémentaire de règlementation avec la fédération en plus du pays ou de l’état ou de la province.

    Les règlements des pays développés ont été aussi une sorte de protectionnisme quand je pense par ex. aux droits d’auteurs qui les a aidé dans le passé mais qui risque de se retourner contre eux avec l’émergence de pays comme la Chine et l’Inde.

  4. oups ! j’a oublié le nom de famille Michel Debré, bien sur.

    ça n’est pas le seul législateur à s’indigner de l’inflation législative, qui pour moi repose essentiellement sur les modalité de vote non adapté à la pression que l’opinion public exerce sur l’exécutif et le législatif, tout ça manque de recul et de consensus, une majorité réduite pour non pas approuver mais plutôt rejeter/supprimer un texte serai à mon sens une réponse partielle. ça permettrait de faire le ménage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s