En parlant de Bretton Woods…

Quand je disais que certains appellent vraiment à un retour à Bretton Woods, il n’y a qu’à lire cet article du Monde. Je ne veux pas dire, mais l’auteur de ce papier, Paul Jorion, ne nous explique à aucun moment ce que serait ce « Bretton Woods II ». Hormis l’envolée lyrique de la fin : « Celle-ci réclame un Bretton Woods dont elle puisse se souvenir, où l’on définisse des principes pour les siècles à venir : les principes d’une constitution pour l’économie qui serait axée sur la reconstruction du système financier et qui lui rende sa fonction première. Etre le système sanguin de l’économie réelle, celle de la production, de la distribution et de la répartition des richesses. Une constitution qui veille à ce que les états de fait ne dictent pas leur loi« , il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. En fait, j’ai beau chercher, je ne vois aucun rapport entre Bretton Woods et ce qui est raconté dans l’article. Beaucoup d’incantations, peu de concret je dois dire. Cela me conforte dans mon idée qu’on nage en pleine idéologie.

La contribution de Charles Wyplosz a au moins l’avantage d’être précise, et de rappeler des évidences théoriques comme le triangle d’incompatibilité de Mundell et Flemming que tout prof’ d’économie, quelque soit le niveau où il enseigne, connaît : un pays ne peut pas avoir à la fois une politique monétaire autonome, un taux de change fixe et la liberté des mouvements de capitaux. Sur les trois, l’un doit nécessairement être abandonné. Wyplosz rappelle fort justement que revenir à un contrôle des capitaux n’est tentant qu’en apparence. Quant à coordonner nos politiques monétaires au niveau mondial… Il y a une crise financière qui nécessite de trouver de nouvelles solutions. Ce serait déjà pas mal si on gagnait du temps en partant des bases et en évitant d’invoquer les vieilles recettes du passé… que l’on a abandonné parce qu’elles ne marchaient pas !

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Trouvé ailleurs

2 réponses à “En parlant de Bretton Woods…

  1. Gu Si Fang

    Quelques commentaires sur le dernier livre de Paul Jorion, « L’implosion » :
    – des connaissances concrètes précises sur les instruments financiers (subprimes, GSE, titrisation, dérivés) et les problèmes qu’ils posent actuellement
    – d’énormes faiblesses sur le plan théorique (juste prix, valeur intrinsèque)
    – l’immaculée conception des bulles financières (Orléan, Minsky) qui est à mon avis très discutable

    Dans le livre, il appelle de ses voeux un « nouveau New Deal »; dans le Monde, un « nouveau Bretton Woods ». Autant confier le magasin de porcelaine à un éléphant…

  2. Gu Si Fang

    Sorry pour le double post. Sur Bretton Woods (le N°I), Hazlitt a publié un recueil de ses articles sous le titre : « From Bretton Woods to world inflation – A study of causes and consequences ». Ce devrait être une lecture obligatoire avant de parler d’un Bretton Woods II.

    Le plus extraordinaire : les articles en question remontent pour la plupart à 1944-45, avec juste un complément de 1969 intitulé « The coming monetary collapse ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s