Archives de Tag: List

Un numéro spécial de la revue "Episteme" sur l’ouvrage de List et Pettit

J’ai évoqué il y a quelques semaines le récent ouvrage de Christian List et Philip Pettit, Group Agency: The possibility, design, and status of corporate agents qui aborde la question de l’agrégation des jugements au sein d’un groupe et de la manière dont la rationalité de ces jugements au niveau individuel peut, ou non, être restituée au niveau collectif. Pour faire le lien avec l’actualité et la remise du "prix Nobel d’économie" à Lloyd Shapley et Al Roth (voir ici et ), et même si les réflexions sur l’agrégation des jugements en sont encore à un stade embryonnaire, les travaux de List et Pettit sur le sujet peuvent potentiellement déboucher à terme sur des applications concrètes pour améliorer les processus de décisions collectives, un peu à la manière dont les travaux de Shapley et Roth ont directement contribué à améliorer les mécanismes d’appariements.

Bref, tout cela pour dire que la revue de philosophie Episteme propose un numéro spécial (a priori entièrement téléchargeable gratuitement) sur l’ouvrage de List et Pettit. Je n’ai pas encore eu le temps de lire les différentes contributions, mais je ne doute pas de leur intérêt.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Rationalité et "group agency"

Pour ce billet de rentrée, je vais revenir assez brièvement sur un ouvrage très intéressant et très important que j’ai lu il y a quelques mois, Group agency : The possiblity, design, and status of corporate agents de l’économiste Christian List et du philosophe Philip Pettit. Je ne ferai pas de résumé détaillé du bouquin (ceux qui veulent en savoir plus peuvent aller voir sur les sites perso des deux auteurs, ou bien regarder la petite bibliographie que j’ai mis dans le syllabus de mon cours de systémique à la séance n° 5) mais je rappellerai quand même le propos général de List et Pettit (LP). Il s’agit pour les auteurs de s’interroger sur les conditions à partir desquelles un groupe, composé d’agents individuels répondant à certains critères minimaux de rationalité, va être en mesure d’émettre des jugements répondant également à ces mêmes critères de rationalité. Chaque agent émet des jugements individuels sur un certain nombre de propositions, ces jugements sont agrégés à partir d’un mécanisme particulier, et on obtient ainsi un ensemble de jugements collectifs. LP sont à la base d’une littérature, connexe à celles sur l’agrégation des préférences (paradoxe de Condorcet, théorème d’impossibilité d’Arrow), qui montre que l’agrégation de jugements n’est pas quelque chose de trivial, dans le sens où il apparait que bien souvent, des individus rationnels vont produire des jugements collectifs incohérents. Le « dilemme discursif », qui sert de cas générique aux auteurs pour développer leur réflexion, suffira à illustrer le problème. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé