Archives de Tag: Binmore

Binmore et l’évolution des normes d’équité

Voici une vidéo d’une récente intervention de Ken Binmore relative à ses travaux sur l’évolution des normes d’équité. Voir ici et pour quelques éléments de discussion.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Choix, risque et incertitude

Sur le site de l’Institute for New Economic Thinking,  Raphaele Chappe et Sanjay Reddy poursuivent leur « déconstruction » (c’est bien la première fois que j’emploie un terme post-moderne ici !) du manuel de microéconomie de Mas-Colell et al. Cette fois-ci, c’est du chapitre 6 sur les choix en risque et en incertitude dont il est question. Comme d’habitude, c’est très intéressant et donc à lire. Quelques commentaires toutefois. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Non classé

Choisir sous voile d’ignorance : Rawls versus la théorie de la décision (3/3)

Troisième et dernière partie du billet ! Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Non classé

L’élection américaine : une arme pour l’économie expérimentale ?

Note du maître des lieux : l’auteur de ce billet est David Duhamel, contributeur invité qui postera régulièrement  des réflexions et des analyses ici. Vous pouvez trouver une courte présentation de David sur la page de présentation du blog.

David Duhamel

Pour la planète, 2012 est l’année d’une seule élection décisive, celle qui opposera en novembre les Démocrates aux Républicains, Barack Obama à Mitt Romney. On ne saurait trop insister sur l’importance de cette échéance à laquelle, malheureusement, nous, Européens, ne participons pas. Et c’est bien dommage, car depuis 2008 le parti républicain est pris en otage par un mouvement, le Tea Party, qui oblige chacun de ses candidats à se droitiser considérablement. Ainsi, Mitt Romney, autrefois conservateur modéré, a dû, pour emporter la nomination de son parti, faire siennes les positions les plus extrêmes, voire les plus grotesques. En matière économique et sociale, sa victoire se traduirait par une baisse de la fiscalité au profit des plus riches et par un démantèlement de Medicare.

Or, l’électorat du parti républicain est essentiellement constitué de seniors blancs issus des classes moyennes. Ceux-là mêmes qui ont le plus à perdre à un démantèlement de Medicare et à une modification de la fiscalité en faveur des plus riches dont ils ne feront jamais partie. Autrement dit : ils votent contre leurs intérêts. Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé