La force normative des conventions

C.H.

Les fans de foot US ont probablement suivi avec attention le choc du week-end dernier qui a opposé les Indianapolis Colts, jusqu’à présent invaincu cette saison, et les New England Patriots, l’une des plus grandes dynasties de ce sport. Outre qu’il s’agit d’une des plus grandes rivalités de ce sport sur les 10 dernières années, c’était aussi l’occasion de voir s’affronter probablement 2 des 5 plus grands quarterback de tout les temps. Les Colts l’ont finalement emporté 35 à 34, en grande partie "grâce" à une décision délicate prise par l’entraineur des Patriots.

Il reste deux minutes à jouer et les Patriots mènent 34 à 28. Ces mêmes Patriots sont en possession de la balle dans leur camps et ils sont donc en bonne posture pour gagner : l’objectif est d’essayer d’avancer lentement pour faire tourner le chrono de sorte que les Colts ne puissent pas récupérer la balle avant la fin du match. Problème, les Pats ont du mal à avancer et, alors qu’ils sont sur leur propre ligne des 28 yards (très proche de leur propre en-but donc), ils se retrouvent avec une quatrième tentative et 2 yards à gagner (rappel : au foot US, une équipe a 4 tentatives pour gagner 10 yards, autrement elle rend la balle à l’adversaire). En NFL, l’action standard dictée par une solide convention aurait été ici pour les Pats de faire un coup de pied de dégagement (un "punt") pour envoyer loin la balle dans le camps des Colts puis de passer les deux dernières minutes à défendre dur pour ne pas encaisser de touchdown. Mias le coach des Pats, Bill Belichick, a pris une décision courageuse : tenter la quatrième tentative avec l’idée que si son équippe parvenait à gagner les deux yards manquant, le match était quasiment gagné. Malheureusement pour Belichick et les Pats, la tentative a raté et les Colts ont récupéré le ballon a proximité de l’en-but de leur adversaire, pour finalement inscrire le touchdown de la victoire.

Depuis deux jours aux Etats-Unis Belichick est quelque peu malmené et critiqué pour sa décision. Pourtant, comme le soulignent Greg Mankiw et Steve Levitt, la décision de Belichick était certainement la bonne. Comme j’en avais déjà parlé ici, une étude de David Romer a montré que les équipes du championnat de la NFL avaient tendance à ne pas tenter suffisament les quatrième tentative et donc à avoir un jeu trop conservateur. Dans l’absolu, la décision de Belichick était probablement celle qui avait la meilleure espérance de gain, surtout si l’on tient compte du fait que Peyton Manning est certainement le quarterback le plus efficace dans les deux dernières minutes du fait de sa maitrise à la perfection de la "no huddle offense" (attaque sans regroupement préalable avant un jeu pour préparer une tactique). Le problème de Belichick est qu’il n’a pas eu de chance et que l’on ne retient que ce qui s’est passé, mais pas les probabilités qu’il y avait derrière. Le plus grand tort du coach des Pats est finalement d’avoir été à l’encontre d’une convention solidement ancrée qui a quasiment acquis une force morale : les coachs doivent respecter la règle selon laquelle on punt en quatrième tentative. Et cette convention n’en est qu’une parmi d’autre : alors même qu’il s’agit peut être du sport le plus sophistiqué sur le plan tactique, avec sa myriade de coachs et d’assistant coachs spécialisés dans les divers domaines du jeu, le foot US est frappé d’habitudes de jeu sous-optimales. Belichick a été à l’encontre d’une convention, mais pas sûr que son échec encourage d’autres à le suivre…

About these ads

4 Commentaires

Classé dans Non classé

4 réponses à “La force normative des conventions

  1. Silvertongue

    “La sagesse universelle enseigne qu’il est préférable pour sa réputation d’échouer avec les conventions que de réussir contre elles” (J.M.Keynes).

    Une fois cela admis, la simple logique conduit à poser que c’est encore moins bien (pour sa réputation) d’échouer en s’opposant aux conventions…

  2. arcop

    Y’a peut-être un tout petit problème dans votre raisonnement cela dit.
    (je connais rien au foot US, donc mes excuses par avance si cela n’est pas pertinent)
    Il se peut très bien que le ‘punt’ ne soit pas la stratégie optimale dans la plupart des conditions de jeu, mais qu’ici à deux minutes de la fin elle l’ait été.
    En gros le punt ici aurait été ‘victorieux’ avec une probabilité 1 (je suppose que personne ne rate le punt) fois un moins la probabilité que l’équipe adverse remonte tout le terrain en deux minutes, disons p (qui a l’air d’être relativement faible)
    Le "non punt" est victorieux avec probablité q (de réussir à gagner les deux yards) plus probabilité (1-q) fois la proba. que l’autre équipe n’arrive pas à marquer en deux minutes en étant proche (je vais faire l’hypothèse que c’est assez faible et supposer que c’est 0 pour simplifier)
    Donc en gros c’est 1-p vs. q. Hors, dans les études que vous mentionnez on ne s’intéresse qu’à q je pense.
    Et en général on s’intéresse à l’efficacité (faible) du punt en moyenne sur un match et pas à la dernière minute.
    Un autre exemple, France Bulgarie 1993, faut-il jouer le corner à fond (ou était-ce un coup-franc ou garder la balle dans le coin). Je pense qu’on sera d’accord pour dire qu’en moyenne mieux vaut jouer les corners à fond (avec les ‘grands’ défenseurs qui montent, avec un petit risque de contre-attaque), mais dans ce cas là à 1 minute de la fin en menant au score, c’est pas sûr..

  3. Kant1

    Seulement, au foot us, il y a la Bomb!!!!!
    L’équipe peut remonter le terrain en une seconde…
    Tenter la 4e et deux est donc la meilleure stratégie.

  4. citoyen

    Un de mes profs de l’uni disait souvent que les procédures technocratiques, plus que d’aider a prender la bonne décision, diluaient la responsabilité d’une mauvaise décision. La phrase m’est passée assez souvent par la tête avec les politiques "héterodoxes" que l’on a mené avec la crise.

    Il disait aussi(for entertainment purpose only) que la technocratie et la pornographie avaient cela de commun que d’attacher trop d’importance au pouvoir de l’instrument.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s